À son retour, Siakam inscrit 18 points et aide les Raptors à battre les Cavaliers

Lori Ewing, La Presse Canadienne
À son retour, Siakam inscrit 18 points et aide les Raptors à battre les Cavaliers

TORONTO — Pascal Siakam n’a pas perdu de temps pour montrer ce dont les Raptors de Toronto ont dû se passer.

De retour après une absence de 10 matchs, Siakam a inscrit les premiers points des Raptors et a conclu sa soirée avec 18 points et 11 rebonds, aidant ainsi la formation torontoise à signer un gain de 100-88 contre les Cavaliers de Cleveland, lundi.

Cette performance lui a valu les éloges de son coéquipier Scottie Barnes.

«C’est génial que Pascal soit de retour sur le parquet. Vous le voyez faire des choses incroyables, marquer des paniers à un niveau plus élevé, être efficace, prendre les rebonds, etc. Toutes les choses qu’il apporte au jeu, c’est incroyable à voir», s’est émerveillé Barnes.

«Regarder Pascal jouer, c’est comme : « wow, bon sang ». Chaque mouvement qu’il fait, les pas en arrière, les rotations, les doubles rotations, vous savez que ça va venir, mais quand même, ça frappe. C’est génial de l’avoir de nouveau sur le terrain.»

O.G. Anunoby a marqué 20 points, Gary Trent fils 14, Fred VanVleet 13, Barnes 11 et Thaddeus Young 10 pour les Raptors (11-9), qui ont bénéficié d’une attaque diversifiée. 

Evan Mobley a récolté 18 points et capté 15 rebonds pour les Cavaliers (13-8) tandis que Darius Garland a ajouté 18 points.

La blessure de Siakam a été un coup dur après son fulgurant début de saison. Siakam avait inscrit, en moyenne, 24,8 points, 9,3 rebonds et 7,7 aides par rencontre avant de se blesser lors de la confrontation du 4 novembre à Dallas, contre les Mavericks.

Les Raptors ont affiché un dossier de 5-5 pendant qu’il a été sur la touche en raison de sa blessure aux adducteurs.

Le joueur de 28 ans a repris là où il a laissé lors de son retour, inscrivant huit points et quatre rebonds lors de sa première présence sur le terrain, qui a duré sept minutes et demie.

«Il était vraiment bien. On aurait vraiment dit qu’il n’avait pas raté un match, n’est-ce pas?», a souligné l’entraîneur-chef des Raptors, Nick Nurse. «Il était vraiment confiant pour aller à ses endroits de prélédictions et a fait quelques tirs difficiles dans la première demie surtout. Mais j’ai surtout aimé la façon dont il a joué des deux côtés.»

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments