Djokovic et Nadal inscrivent des victoires expéditives à Roland-Garros

La Presse Canadienne
Djokovic et Nadal inscrivent des victoires expéditives à Roland-Garros

PARIS — Le Serbe Novak Djokovic, tenant du titre, s’est de nouveau montré expéditif pour rallier les huitièmes de finale des Internationaux de France. 

Djokovic, première tête de série, a enregistré une autre victoire en trois manches, disposant du Slovène Aljaz Bedene 6-3, 6-3, 6-2 sur le court Philippe-Chatrier.

Au prochain tour, il fera face à l’Argentin Diego Schwartzman, vainqueur de Grigor Dimitrov 6-3, 6-1, 6-2.

«Diego est un des joueurs les plus rapides du circuit. Il a connu les meilleurs résultats de sa carrière sur terre battue. Ce sera sans doute un adversaire coriace, a souligné Djokovic. Je frappe bien la balle alors j’ai hâte de relever le défi.»

Schwartzman est toujours en quête d’une première victoire en six confrontations contre Djokovic, mais l’Argentin l’a toutefois poussé à un match en cinq manches à Paris en 2017. 

Pour sa part, l’Espagnol Rafael Nadal n’a laissé aucune chance à Botic van De Zandschulp. Le Majorquin l’a emporté 6-3, 6-2 et 6-4.

Nadal affrontera maintenant le Québécois Félix Auger-Aliassime, qui est entraîné par Toni Nadal, l’oncle et ancien entraîneur de la vedette espagnole.

«Pour moi, c’est très simple. C’est mon oncle. Je ne pense pas qu’il sera capable de souhaiter ma défaite, mais c’est un professionnel et il entraîne un autre joueur, a déclaré Rafael Nadal. Ce n’est pas une histoire à mes yeux. Je sais qu’il veut le meilleur pour moi, mais actuellement, il aide un autre joueur.»

Un peu plus tard en soirée, la jeune sensation espagnole Carlos Alcaraz (no 6) a dominé l’Américain Sebastian Korda (no 27) en trois manches de 6-4, 6-4, 6-2. L’Allemand Alexander Zverev (no 3) a vaincu l’Américain Brandon Nakashima en trois sets alors que le Russe Karen Khachanov (no 21) a eu raison du Britannique Cameron Norrie (no 10) en quatre manches.

Le tableau féminin a perdu une nouvelle tête de série en la personne d’Angelique Kerber (no 21), qui n’a rien pu faire contre Aliaksandra Sasnovich — 6-4, 7-6 (5) — déjà tombeuse d’Emma Raducanu au deuxième tour. 

La jeune Américaine de 19 ans Coco Gauff a pour sa part inscrit une victoire aisée face à Kaia Kanepi (6-3, 6-4) et elle retrouvera en huitièmes de finales Elise Mertens, qui a défait Varvara Gracheva (6-2, 6-3). 

Sloane Stephens, ancienne championne des Internationaux des États-Unis, a vaincu la jeune Diane Parry 6-2 6-3. L’Américaine a été finaliste en 2018 après avoir triomphé à Flushing Meadows l’année précédente. 

«Je ne pense pas qu’on sait quand notre jeu va tomber en place, mais j’essaie d’en profiter le plus possible, a mentionné Stephens, qui est arrivée à Paris avec une séquence de cinq défaites. Je suis heureuse de coller les victoires en ce moment.»

Stephens aura maintenant à relever le défi de Jil Teichmann, no 23, qui a surpris la double championne en Grand Chelem Victoria Azarenka, 4-6, 7-5, 7-6 (5). 

Teichmann a totalisé 53 coups vainqueurs et commis 58 fautes directes contre Azarenka, 15e tête de série.

L’Américaine Amanda Anisimova (no 27) a quant à elle profité de l’abandon de la Tchèque Karolina Muchova pour passer au tour suivant.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments