Hovland se donne une priorité de 3 coups au Défi mondial

The Associated Press
Hovland se donne une priorité de 3 coups au Défi mondial

NASSAU, Bahamas — Le soleil chaud des Bahamas a fait ressortir beaucoup de boue sur les allées détrempées du club de golf Albany et ces étranges conditions ont été la cause de coups imprévisibles pour à peu près tout le monde sauf Viktor Hovland.

Le Norvégien a réalisé 10 oiselets samedi pour prendre une avance de trois coups lors du Défi mondial.

Hovland a réalisé six oiselets sur le neuf de retour et a conclu sa journée avec un boguey au 18e pour remettre une carte de 64, soit 8 coups sous la normale. Il s’est mis en position de rejoindre Tiger Woods, l’hôte du tournoi, en tant que seul vainqueur d’éditions successives.

«J’ai eu un bon jeu de fers aujourd’hui, je me suis donné plusieurs occasions de 7 à 12 pieds de la coupe. Ce n’est pas comme si j’avais frappé un coup incroyable et que je l’avais réussi comme les autres jours, mais je me suis constamment donné une chance», a affirmé Hovland.

Après trois rondes, il se place à moins-13 et il l’a fait sans trop de difficultés. Ce n’est pas le cas pour le reste du groupe de 20 joueurs, même avec l’une des meilleures rondes de la semaine.

Scottie Scheffler, qui peut retrouver le premier rang mondial avec une victoire, a réussi un aigle au 15e fanion pour remettre une carte de 66. Il sera dans le dernier groupe avec Hovland.

Justin Thomas n’a pas fait de boguey pour inscrire une carte 66, ce qui le place à égalité au troisième échelon avec Cameron Young (68). Ils accusent cinq coups de retard sur le meneur.

Le seul canadien en lice, Corey Conners, de Listowel, en Ontario, a bouclé sa ronde en 72 coups pour signer une première normale au tournoi. Il est à égalité au 19e rang avec un cumul de plus-7.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments