Les Mets et les Braves ont rendez-vous avec le titre dans la section Est à l’enjeu

Paul Newberry, The Associated Press
Les Mets et les Braves ont rendez-vous avec le titre dans la section Est à l’enjeu

ATLANTA — Après deux mois de cette saison 2022, les Mets de New York semblaient se diriger facilement vers un titre de section dans l’Est de la Nationale.

Pas si vite, ont répondu les Braves d’Atlanta, champions en titre de la Série mondiale. Propulsés par deux de leurs jeunes vedettes, les Braves ne sont plus qu’à un match des meneurs alors que s’amorcera la plus importante série de la saison dans cette section, vendredi.

«Ce sera amusant, a déclaré le gérant des Braves, Brian Snitker. C’est un peu pour cela que vous jouez.»

Contrairement à ce qui se passait avant l’avènement du quatrième as, les Braves et les Mets ne se battront toutefois pas pour leur place en séries, qui est déjà assurée.

Mais tous les autres titres de section ont été remportés avec une semaine à jouer, ne laissant que l’Est de la Nationale à l’enjeu. Et de remporter la section vient avec certains avantages.

Le champion dans l’Est obtiendra un laissez-passer au premier tour. Celui qui terminera au deuxième rang devra accueillir une série au meilleur de trois rencontres, possiblement contre les Padres de San Diego.

Les Mets, qui ont dépensé sans compter, sont animés d’une redoutable rotation de partants et par les cogneurs de puissance Pete Alonso et Francisco Lindor. Ils participeront aux éliminatoires pour la première fois depuis 2016.

Compte tenu qu’ils occupent le premier rang pratiquement depuis le début de la saison, ce serait une déception s’ils devaient ne pas être en mesure de mettre fin à la série de quatre titres d’affilée des Braves.

«C’est une série importante, a déclaré le troisième-but des Mets Eduardo Escobar avec l’aide d’un traducteur. Tout le monde devra jouer du gros baseball.»

Pourtant, cette course semblait destinée à ne jamais voir le jour.

Les Braves accusaient 10 matchs et demi de retard le 31 mai, avec leur fiche de 23-27. Depuis, les Braves sont l’équipe la plus fumante du baseball avec les Dodgers de Los Angeles et un dossier de 74-32, en partie grâce à l’apport de deux recrues.

Michael Harris II a été rappelé du niveau AA le 28 mai, surtout pour améliorer la défense du club au champ centre. Il semble que le baseballeur de 21 ans sait aussi manier le bâton. Il a maintenu une moyenne de ,305 avec 19 circuits, 64 points produits et 20 buts volés, ce qui en fait le favori pour le titre de recrue de l’année et lui a déjà rapporté un contrat à long terme.

Si Harris est le meilleur joueur de première année de la Nationale, il n’est pas loin devant son coéquipier Spender Strider.

Le puissant droitier a amorcé la saison dans l’enclos avant d’effectuer un premier départ en carrière le 30 mai. L’artilleur de 23 ans a été spectaculaire. Il a un dossier de 10-4, une moyenne de points mérités de 2,77, ainsi que 165 retraits sur des prises en 107 manches et un tiers.

Malheureusement pour les Braves, Strider ne sera pas disponible pour cette série: il ratera le reste de la saison en raison d’une blessure aux obliques. Les Braves espèrent le récupérer pour les éliminatoires.

Même sans Strider, les duels au monticule promettent dans cette série: Jacob deGrom (5-3, 2,93 ERA) face à Max Fried (13-7, 2,50) vendredi; Max Scherzer (11-4, 2,13) contre Kyle Wright (20-5, 3,18) samedi; ainsi que Chris Bassitt (15-8, 3,27) face à Charlie Morton (9-6, 4,29) dimanche.

Les Braves ont pourchassé les Mets tout l’été, les rattrapant finalement le 6 septembre. L’écart n’a pas été de plus de trois matchs depuis un mois.

Les Mets ont remporté neuf matchs sur 16 contre les Braves cette saison, ce qui signifie qu’ils détiendront le bris d’égalité avec une victoire à Atlanta. 

Ces trois rencontres devaient être les trois dernières de la saison pour les deux clubs, mais le lock-out a forcé le Baseball majeur à repousser les premières séries de la saison à la toute fin du calendrier. Ainsi, les Braves se rendront à Miami pour trois matchs contre les Marlins la semaine prochaine, tandis que les Mets accueilleront les Nationals de Washington.

«Ce sont évidemment deux bonnes équipes, a noté Snitker. Voyons voir comment ça se passera.»

___

Le journaliste de l’Associated Press Mike Fitzpatrick, à New York, et le pigiste Harvey Valentine, à Washington, ont contribué à cet article.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments