Remco Evenepoel est sacré champion aux Mondiaux de cyclisme sur route

The Associated Press
Remco Evenepoel est sacré champion aux Mondiaux de cyclisme sur route

WOLLONGONG, Australie — Quinze jours après être devenu le premier vainqueur belge d’un grand Tour en 44 ans, Remco Evenepoel est devenu le premier champion du monde sur route senior de son pays en une décennie pour couronner sa fructueuse saison.

Evenepoel a remporté la Vuelta d’Espagne il y a deux semaines et a de nouveau dominé la course de 266,9 kilomètres, dimanche, alors qu’il s’est échappé à 25 kilomètres de l’arrivée en route vers une victoire décisive.

Le cycliste de 22 ans a écarté les bras pour célébrer en franchissant seul la ligne d’arrivée pour devenir le premier Belge depuis Philippe Gilbert en 2012 à remporter une course aux Mondiaux sur route.

Le Français Christophe Laporte a pris la deuxième place après avoir remporté le sprint du peloton derrière Evenepoel. L’Australien Michael Matthews a remporté le bronze alors que le peloton de chasse a terminé à deux minutes et 21 secondes du Belge.

Nickolas Zukowsky a été le seul coureur canadien à compléter l’épreuve, se classant 36e à 3:01 du vainqueur. Ses coéquipiers Pier-André Côté, Matteo Dal-Cin et Derek Gec ont abandonné.

La course comportait 12 tours d’un parcours de 17 kilomètres à Wollongong, une ville côtière au sud de Sydney.

Les premières échappées ont gagné jusqu’à huit minutes sur le peloton, mais elles n’ont jamais semblé menaçantes.

Dans les 40 derniers kilomètres, le rythme s’est accéléré et le groupe de tête a commencé à se distancer. Dans l’avant-dernier tour, Evenepoel et le Kazakh Alexey Lutsenko ont augmenté le rythme et pris un petit avantage.

La vedette belge, qui a remporté plus tôt cette saison la classique d’un jour Liège-Bastogne-Liège, a largué Lutsenko lors de l’avant-dernière montée de la difficile ascension du mont Pleasant et il n’a jamais été inquiété pour filer vers une victoire décisive.

Son compatriote Wout Van Aert a raté de peu le podium en terminant quatrième.

Avant l’annonce de la course, la vedette néerlandaise Mathieu van der Poel, l’un des favoris au titre de la course masculine, avait été arrêté et inculpé par la police pour une agression présumée à l’hôtel de l’équipe, tôt dimanche matin.

La police a arrêté van der Poel après un incident à l’hôtel de l’équipe impliquant une dispute avec deux adolescentes alors qu’il essayait de dormir.

Van der Poel a été autorisé à prendre le départ de la course mais s’est retiré peu de temps après.

Samedi, la Néerlandaise Annemiek van Vleuten, âgée de 39 ans, a surmonté une fracture du coude subie trois jours plus tôt pour remporter son deuxième titre mondial sur route avec une attaque dans les 600 derniers mètres.

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments