Salt Lake City convoiterait l’obtention des JO d’hiver de 2034

Eddie Pells, The Associated Press
Salt Lake City convoiterait l’obtention des JO d’hiver de 2034

COLORADO SPRINGS, Colo. — De récentes rencontres entre le Comité international olympique ont mené les représentants américains à conclure qu’il serait probablement préférable pour Salt Lake City de déposer une candidature pour l’obtention des Jeux olympiques d’hiver de 2034 — même si la capitale de l’Utah sera prête à accueillir ceux de 2030, si nécessaire. 

La présidente du Comité olympique et paralympique américain Susanne Lyons a déclaré qu’elle considère Salt Lake City comme la favorite pour l’obtention des JO de 2034. Elle a souligné qu’il serait très compliqué de présenter les JO de 2030, à peine deux ans après la tenue des JO d’été de Los Angeles. 

«Nous trouverons une solution, mais si nous devons choisir, alors nous préférerions organiser ceux de 2034, a dit Lyons en entrevue à l’Associated Press. Je crois qu’à Salt Lake, le comité organisateur a compris que nous nous trouvons dans une position remarquable pour 2034, bien que nous puissions toujours être prêts pour 2030.»

Le comité organisateur de Los Angeles sera responsable des opérations de marketing pour l’ensemble du mouvement olympique américain à l’approche des JO de 2028, ce qui signifie que la réaffectation des ressources pour la tenue de deux éditions consécutives des JO pourrait s’avérer être une tâche dantesque. 

Lyons a souligné que certains membres du CIO n’ont pas apprécié les critiques envers la Chine des législateurs américains à l’approche des Jeux de Pékin l’hiver dernier. Certains de ces législateurs ont rappelé que les droits humains sont bafoués en Chine, et ont demandé au gouvernement de boycotter les JO de 2022. Les États-Unis ont éventuellement procédé à un «boycottage diplomatique», refusant d’envoyer des dignitaires américains à Pékin. 

Lyons a tout de même mentionné que les dirigeants du CIO lui ont dit que Salt Lake City, qui a accueilli les JO d’hiver de 2002, pourrait être appelée à organiser les JO de 2030. 

«Ils ont dit que la candidature, techniquement, est impeccable», a-t-elle précisé.

Le portrait devrait se clarifier plus tard cette année, au fur et à mesure que les autres villes candidates sur les rangs dévoileront leurs plans. Sapporo, au Japon, Barcelone, en Espagne, et Vancouver ont déjà exprimé leur intérêt pour l’organisation des JO de 2030. 

Partager cet article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments