Un piano Bösendorfer attire Oliver Jones à Sutton

Un piano Bösendorfer attire Oliver Jones à Sutton

Oliver Jones était passage à Sutton jeudi.

Crédit photo : Gracieuseté - Richard Leclerc

MUSIQUE. Le pianiste Oliver Jones, maintenant à la retraite, a fait un arrêt au Musée des communications et d’histoire de Sutton, le 19 juillet, pour voir et tester le piano à queue, de marque Bösendorfer, exposé dans le cadre de l’exposition François Dompierre, 50 ans de musique.

«M. Jones s’est assis et a joué pendant environ cinq minutes. Il a trouvé que le piano avait du coeur, qu’il avait un bon son», rapporte Richard Leclerc, président du Musée des communications et d’histoire de Sutton.

Oliver Jones était accompagné d’Oliver Esmonde White, des pianos Esmonde White. «Il a dit que le piano avait un potentiel s’il était bien restauré», ajoute Richard Leclerc.

Le piano Bösendorfer, prêté par Diane Cormier, propriétaire de l’église historique de Glen Sutton où se trouvait l’instrument, aurait appartenu au compositeur Franz Liszt. Il aurait été importé dans la région de Sutton en 1899.

Oliver Jones joue au piano exposé à Sutton.

À lire aussi :

La musique de François Dompierre célébrée à Sutton