Une autre belle édition pour l’International Bromont 

Une autre belle édition pour l’International Bromont 

Le gagnant du Grand Prix final, Jonathan McCrea, en pleine action avec sa monture Aristoteles V

Crédit photo : Gracieuseté-Tom von Kap-herr

SPORTS. La 43e édition de l’International Bromont s’est conclue dimanche dernier au Parc Équestre Olympique. L’Américain Jonathan McCrea a remporté le Grand prix final de la compétition avec sa monture Aristoteles V.

Les participants faisaient face à un parcours de 13 obstacles pour un compte de 16 efforts, dont une combinaison triple en sortie de ligne brisée. Ce circuit a été conçu par le chef de piste canadien Michel Vaillancourt. Au total, onze duos cavalier-cheval se sont qualifiés pour le barrage.

Christine McCrea et Dali de Vy ont obtenu le chrono le plus rapide lors de la première ronde, mais une faute au septième obstacle a laissé une chance aux concurrents toujours dans la course. Nicholas Dello Joio et Columbcille de Reve ainsi que Mario Deslauriers et Jamaica van Paemel ont ensuite réalisé un barrage sans faute, leur permettant de figurer en tête de lice. Jonathan McCrea et Aristoteles V ont effectué un double sans-faute en 42,54 secondes, ce qui les a propulsés sur la plus haute marche du podium.

Deux cavalières ont surpassé le chronomètre de M. McCrea, soit Susan Horn et Lilly Fee (40,83) ainsi que Leslie Howard et Quadam (41,98). Ces dernières n’ont pu arriver en tête du classement en raison d’une faute qui a mis une barre au sol, respectivement au septième et au premier obstacle.

«Nous sommes très satisfaits de cette édition qui répond bien à nos attentes. Selon nos estimations, nous avons eu plus de visiteurs que l’année dernière», rapporte Roger Deslauriers, président-directeur général du Centre équestre de Bromont. Au moment d’aller sous presse, le décompte était toujours en cours; l’organisation juge toutefois qu’environ 40 000 personnes auraient foulé le site pendant les deux semaines de compétitions.

L’International Bromont a réuni cette année des compétiteurs de neuf pays, à savoir les États-Unis, la Colombie, la France, l’Australie, l’Irlande, Porto Rico, Israël, le Mexique et bien sûr, le Canada.

Pour une seconde fois, une épreuve Grand prix était réservée aux cavaliers âgés de moins de 25 ans. Celle-ci possède un niveau technique aussi difficile que le Grand prix FEI et permet de mettre en valeur le meilleur de la relève.

Québec investit dans l’International Bromont

Le gouvernement du Québec accorde un montant de 199 000 $ pour soutenir l’International Bromont. Le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, Sébastien Proulx, la ministre du Tourisme, Julie Boulet, ainsi que la députée de Laporte, Nicole Ménard, en ont fait l’annonce dimanche dernier. Le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur verse un montant de 100 000 $ dans le cadre du Programme de soutien aux événements sportifs internationaux. Le ministère du Tourisme finance, quant à lui, l’activité à hauteur de 99 000 $ par l’entremise du Programme d’aide financière aux festivals et aux événements touristiques. «Les compétitions d’envergure telles que [l’International Bromont] font la promotion du sport et renforcent l’expertise québécoise. C’est pourquoi le gouvernement est fier de collaborer à leur réalisation», a déclaré Sébastien Proulx, par voie de communiqué.